Faites entrer la médecine du futur dans le cabinet de votre médecin

Leroy Hood, l’un des plus grands scientifiques de notre époque, nous le raconte :

« Un jour, trois personnes aveugles rencontrent un éléphant. Chacune est invitée, tour à tour, à en toucher une partie et à décrire ce qu’elle croit être cet éléphant. La première personne touche sa trompe et perçoit « un serpent ». La deuxième touche sa jambe et croit reconnaître « un tronc d’arbre ». Puis la dernière personne s’approche et touche l’oreille de l’éléphant : « Nous avons ici affaire à une voile de bateau ». »

Si vous vous mettez à leur place, ces observations ont du sens car chacune de ces personnes n’a pu interagir qu’avec une seule petite partie de l’éléphant : sa trompe OU sa jambe OU son oreille.

Pour comprendre qu’elles avaient affaire à un éléphant, elles auraient eu besoin d’étudier l’éléphant dans son ensemble, de manière holistique.

C’est pareil pour le corps humain

Plus la recherche scientifique avance, plus on découvre à quel point notre corps est un système complexe et qu’on ne peut appréhender que de manière holistique.

Leroy Hood est l’une des personnalités les plus influentes dans le domaine des biotechnologies et de la médecine. Il a publié plus de 700 articles scientifiques dans les plus grandes revues internationales. Il a reçu le prix Lasker (l’antichambre du Prix Nobel). Il a inventé le séquenceur ADN. Il est le pape de la biologie des systèmes. Et il est aujourd’hui l’une des rares personnes au monde à pouvoir évaluer la complexité du corps humain.

Mais pour ce génie visionnaire, il y a urgence : la médecine d’aujourd’hui a gravement failli et les conséquences sur notre santé sont désastreuses.

Selon Leroy Hood, la raison profonde de cette faillite est que, depuis des années, les scientifiques ne voient plus le corps humain et les maladies qu’à travers leur microscope : « En effet, la compréhension des composants individuels est une première étape importante, mais, pour bien comprendre les systèmes biologiques complexes, une approche intégrée doit être adoptée. »[1]

En allant toujours vers l’infiniment petit, en analysant toujours plus en détail les interactions et les perturbations locales…

La médecine a perdu de vue le patient et sa maladie !

Pour remédier à cette situation absurde pour les professionnels de santé et dramatique pour les patients que nous sommes, Leroy Hood appelle à une véritable révolution de la médecine.

Et pour lui, cette révolution passe par l’avènement d’une nouvelle médecine qu’il appelle « la Médecine des 4 P ».

Cette nouvelle médecine se veut Prédictive. Préventive. Personnalisée. Participative. Elle se base sur la compréhension globale des rapports intimes du patient avec sa maladie, au sens moléculaire, biochimique, métabolique, organique.

Les avancées scientifiques nécessaires à l’avènement de cette médecine du futur sont à portée de main.

Mais pour Leroy Hood, le plus grand défi est d’ouvrir les esprits. Car cette nouvelle médecine se situe à des années-lumière de la médecine d’aujourd’hui – – froide, mécanique, industrialisée, déshumanisée et déresponsabilisée.

Les 4 piliers de la médecine du futur

Je vais vous décrire les principes de la Médecine des 4 P.

Cela vous aidera à comprendre à quel point elle révolutionne ce que nous connaissons (et subissons) aujourd’hui lorsque nous nous rendons dans les cabinets médicaux et les hôpitaux.

Pour Leroy Hood, la Médecine des 4 P doit être :

1. Prédictive : aujourd’hui votre médecin vous soigne lorsque votre maladie est déjà déclarée. La nouvelle Médecine des 4 P est prédictive car elle agit en amont pour identifier les facteurs de risques des maladies bien avant que celles-ci ne se déclarent. Grâce à l’évolution des moyens de diagnostic (séquençage du génome humain, analyse sanguine de 2500 paramètres biologiques etc.), vous connaitrez vos points faibles et vous pourrez donc agir en conséquence.

 

2. Préventive : en diagnostiquant de plus en plus tôt ces facteurs de risque, la médecine deviendra préventive, plutôt que curative. Si votre médecin et vous connaissez vos points faibles, vous pouvez mettre en place les actions nécessaires pour éviter que les maladies ne se déclenchent.

 

3. Personnalisée : la médecine d’aujourd’hui se concentre sur la maladie et elle a pour vocation de trouver des traitements universels. Actuellement, si vous êtes malade, on vous prescrit le même traitement que celui prescrit à des millions d’autres personnes. Avec la médecine des 4 P, c’est l’inverse : par la connaissance poussée de ce qui fait de vous une personne unique, votre médecin adaptera votre traitement, qu’il soit préventif ou curatif, à votre situation personnelle.

 

4. Participative : enfin, parce que la nouvelle médecine des 4 P sera prédictive, préventive et personnalisée, elle sera également participative car vous serez armé de toutes ces nouvelles connaissances et possibilités et vous pourrez prendre plus facilement votre santé en main. Il s’agit d’un renversement complet par rapport à la médecine d’aujourd’hui qui a plutôt tendance à nous infantiliser en réduisant nos choix et nos libertés.

Selon Leroy Hood, il faudra encore attendre une quinzaine d’années pour que la Médecine des 4 P devienne la norme car certaines évolutions technologiques ne sont pas encore totalement au point (ex : sur le séquençage du génome humain).

Heureusement, vous pouvez parfaitement vous inspirer des idées de Leroy Hood pour faire entrer dès aujourd’hui cette médecine du futur dans le cabinet de votre médecin. Voici comment.

Retour aux sources de la médecine

C’est frappant : lorsque vous regardez de plus près à quoi correspondent les 4 P de cette médecine du futur, vous retrouvez en filigrane les principes fondamentaux de la médecine connus depuis des siècles mais qui ont malheureusement été oubliés.

Souvenez-vous. « Il s’agit d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître… » mais, il n’y a pas si longtemps encore, lorsque votre médecin vous recevait, il prenait le temps de vous examiner longuement. Il connaissait votre vie. Il venait régulièrement chez vous et pouvait ainsi découvrir votre environnement, vos habitudes. Il connaissait probablement vos parents et peut-être même vos grands-parents. Il méritait bien son titre de « médecin de famille ».

Tous ces éléments l’aidaient certainement à agir de manière plus prédictive, préventive et personnalisée, comme le préconise Leroy Hood.

Mais vous vous dites peut-être qu’il est aujourd’hui plus difficile d’entretenir ce type de relations avec votre médecin. Il a pris sa retraite ou vous avez déménagé. Il vient de moins en moins souvent chez vous. Il a de moins en moins de temps à vous consacrer pendant ses consultations – – vous avez raison.

Alors pour surmonter ce problème, revenons sur la quatrième dimension de la médecine du futur de Leroy Hood – la dimension participative – qui est, selon lui, la plus importante.

Et pour cela, je vous invite à vous poser cette simple question : au lieu de vous demander ce que votre médecin peut faire pour vous…

Demandez-vous ce que “vous” pouvez faire pour votre médecin.

C’est vrai : votre médecin n’a jamais eu aussi peu de temps à vous consacrer.

En revanche, vous n’avez jamais eu à votre disposition autant de moyens pour prendre votre santé en main !

D’abord, il y a le savoir : avec Internet, vous avez aujourd’hui librement accès à des milliards d’informations qui étaient auparavant réservées aux médecins et aux scientifiques. Aujourd’hui, une simple recherche vous permet de trouver toutes les informations dont vous avez besoin pour mieux comprendre votre corps, les maux dont vous souffrez éventuellement et les possibilités de traitement disponibles.

Bien sûr, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver dans cette masse d’informations et c’est la raison pour laquelle nous entretenons cette correspondance qui, je l’espère, vous aide à faire le tri et à vous ouvrir de nouveaux chemins de santé et de guérison.

Pour vous guider, vous pouvez aussi trouver près de chez vous les médecins, spécialistes et thérapeutes que vous ne connaissez peut-être pas encore. Il vous suffit de prendre rendez-vous chez eux. De vous y rendre. Et de juger par vous-même s’ils peuvent vous aider.

Devenez votre premier médecin

Car qui vous connaît mieux que vous-même ?

Malgré les progrès stupéfiants permis par les nouvelles technologies médicales, Leroy Hood considère que la clé de la médecine du futur est sa dimension participative.

Pour cela, il suffit de mieux observer ce qui se passe dans votre corps. Soyez également à l’écoute de vos émotions. Faites des expériences – – commencez par votre alimentation car elle est notre première médecine : quand vous mangez tel ou tel aliment, allez-vous mieux ? Allez-vous moins bien ? Diriez-vous que vous dormez bien ou mal ? Comment vous sentez-vous lorsque vous pratiquez une activité physique ? Quand vous prenez tel ou tel complément alimentaire ou telle ou telle plante ?

Plus vous donnerez des informations précises à votre médecin sur ce qui se passe dans votre corps et sur ce que vous ressentez lorsque vous suivez tel ou tel traitement, mieux il pourra vous soigner.

Cette communication entre votre corps, vous et votre médecin est primordiale pour votre santé. Elle pourrait même vous sauver la vie.

Car lorsque vous apprenez à mieux vous connaître. Lorsque vous vous informez sur vos maux et les solutions existantes. Lorsque vous gardez votre esprit ouvert à de nouvelles expériences. Et lorsque vous communiquez de manière éclairée avec votre médecin – – vous faites entrer, sans le savoir, la médecine du futur dans votre vie.

Prenez soin de vous,

Article de Léopold Boileau