Philosophie

Soyez heureux et Aimez sans limite Pourquoi sommes-nous motivés ?

La nature est une bibliothèque infinie et la plus avancée qui soit. Apprenons à la lire plutôt que de la brûler.

 

Même si nous sommes équipés de matériel de laboratoire avancé, que nous nous formons sans cesse dans différents domaines, de l'acoustique à la biologie, en passant par la psychologie et les sciences quantiques (et aussi que nous sommes bien entourés), nous n'avons aucune prétention scientifique au sein de « Résonance Education ».

De nombreux faits existent depuis des millénaires et n'ont pas encore trouvé d’explications scientifiques à ce jour. Est-ce pour autant qu'ils ne sont pas réels ou ne se produisent pas ?

Bien sûr que non.

Alors restons humble face à la nature et ayons de la gratitude pour elle. D'autres se chargeront d'expliquer mieux que nous, les résultats de nos travaux, demain ou dans 50 ans qui sait, et cela nous va très bien comme ça.

« Nous ne cherchons ni le prix Nobel, ni une autorité quelconque en matière de recherche scientifique ».

Nos motivations concernent l'amélioration de l'être dans son environnement naturel, plus largement, le bien-être de l'humanité.

Nos travaux sont basés sur l’observation et l'expérimentation autour de l'eau, des vibrations sonores (aussi la musique) et du bien-être, sans systématiquement chercher les relations physiques, biologiques ou mathématiques connues ou inconnues à ce jour.

C'est l'art d’extraire de la connaissance de la nature, de décoder son langage et par la suite, d’appliquer directement cette connaissance dans des domaines variés et menacés comme la santé, l'apiculture et l'agriculture.

N'oublions pas que si les espèces vivantes sur cette terre, ont su perdurer et évoluer depuis des millions d'années, c’est qu’elles maîtrisent au moins leur durabilité.

Et vu que nous partageons le même écosystème, nous avons indéniablement des choses à apprendre d’elles.

Sur ce point, nous rejoignons l'idée du biomimétisme d'Idriss Aberkane :
« La nature est une bibliothèque infinie et la plus avancée qui soit. Apprenons à la lire plutôt que de la brûler. »